Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

Peut-on devenir accro à la cigarette électronique sans nicotine ?

Article
Voting

1 avis

0

L'addiction au tabac est une maladie chronique qui touche plus de 7 millions de Français. Elle est responsable de 73 000 décès par an en France, ce qui en fait la première cause de mortalité évitable.

 

La cigarette électronique est un dispositif qui permet de vapoter, c'est-à-dire de vaporiser un e-liquide contenant ou non de la nicotine. Elle est souvent considérée comme une alternative moins nocive à la cigarette traditionnelle.

Mais peut-on devenir accro à la cigarette électronique sans nicotine ?

Photo
Peut-on devenir accro à la cigarette électronique sans nicotine ?
Sommaire
Body

La cigarette électronique sans nicotine : une alternative au sevrage tabagique ?

La cigarette électronique sans nicotine, souvent désignée sous le terme de "vaporette", s'est imposée comme une alternative potentielle au sevrage tabagique. Cette alternative repose sur l'idée que les fumeurs peuvent progressivement réduire leur dépendance à la nicotine en utilisant des liquides sans nicotine tout en conservant le geste de fumer.

 

Toutefois, avant d'explorer cette approche plus en détail, il est essentiel de comprendre que le marché des cigarettes électroniques propose une vaste gamme de liquides, avec des taux de nicotine variables.

 

Certains utilisateurs optent délibérément pour des liquides sans nicotine, dans l'espoir de se libérer progressivement de leur dépendance au tabac. L'argument sous-jacent est que le simple fait de vapoter avec une cigarette électronique sans nicotine leur permettra de rompre le lien entre le geste de fumer et la nicotine. Cela pourrait potentiellement faciliter leur transition vers une vie sans tabac.

 

Une étude scientifique particulièrement éclairante (1) à ce sujet est celle menée par Rikke Tokle, Geir Scott Brunborg et Tord Finne Vedøy, intitulée "Adolescents’ Use of Nicotine-Free and Nicotine E-Cigarettes: A Longitudinal Study of Vaping Transitions and Vaper Characteristics."

 

Cette étude longitudinale a scruté de près les habitudes de vapotage des adolescents, en se penchant sur l'utilisation de cigarettes électroniques sans nicotine en comparaison avec celles contenant de la nicotine. Les résultats de cette recherche (1) sont fascinants et méritent d'être pris en compte.

 

Selon cette étude, il est intéressant de noter que de nombreux jeunes ont recours aux cigarettes électroniques sans nicotine comme alternative à la cigarette classique. Cette tendance met en évidence une prévalence croissante de l'utilisation de la cigarette électronique sans nicotine chez les adolescents. Cette constatation suggère que les jeunes générations, en quête de moyens pour s'éloigner du tabac traditionnel, sont attirées par cette alternative plus moderne et potentiellement moins nocive.

 

Cependant, il est crucial de garder à l'esprit que, malgré cette préférence croissante pour les cigarettes électroniques sans nicotine chez les jeunes, cela ne garantit pas automatiquement le succès du sevrage tabagique.

 

L'addiction au tabac est une problématique complexe, impliquant des éléments physiologiques, comportementaux et psychologiques. Même si les liquides sans nicotine peuvent aider à réduire la dépendance à la nicotine, ils ne traitent pas nécessairement l'ensemble du problème.

Les liquides sans nicotine : une porte d'entrée vers l'addiction ?

Bien que la cigarette électronique sans nicotine puisse sembler être une alternative moins nocive, elle ne garantit pas nécessairement un sevrage réussi. En effet, le simple geste de fumer, associé à des habitudes comportementales, peut contribuer au maintien de la dépendance au tabac.

 

Le programme ThéraTabac, qui repose sur la Thérapie Comportementale et Cognitive, est particulièrement pertinent à ce stade de notre discussion. Ce programme vise à aider les individus à briser leur dépendance à la cigarette, qu'il s'agisse de cigarettes classiques ou de vaporettes.

Le rôle du rituel dans l'addiction

L'addiction au tabac ne se limite pas à la nicotine, elle englobe également des aspects psychologiques et comportementaux. Fumer une cigarette, qu'elle contienne ou non de la nicotine, peut devenir une habitude fortement ancrée. Le rituel de fumer, la gestuelle, le moment de pause, tout cela fait partie intégrante de l'expérience du fumeur. Ainsi, même avec des liquides sans nicotine, il est possible de maintenir certains comportements addictifs.

Les composants des liquides sans nicotine

Les liquides sans nicotine sont principalement composés de deux ingrédients de base : la glycérine végétale (VG) et le propylène glycol (PG). Ces deux substances sont considérées comme relativement sûres lorsqu'elles sont inhalées, mais leur innocuité à long terme n'est pas encore entièrement comprise. De plus, les arômes ajoutés aux liquides peuvent contenir des substances toxiques. Il est donc important de noter que même les liquides sans nicotine ne sont pas nécessairement exempts de risques.

 

Les liquides sans nicotine offrent une alternative séduisante pour les anciens fumeurs cherchant à se libérer de leur dépendance tout en préservant le geste du fumeur.

 

Avec des taux de nicotine de zéro milligramme par millilitre (mg/ml), ces solutions se positionnent comme une option 95% moins nocive que la cigarette traditionnelle en termes de monoxyde de carbone, ce qui en fait un choix bien plus sûr pour la santé.

 

De plus, leur composition dénuée de nicotine garantit une sécurité accrue, notamment en ce qui concerne la portée des enfants. Opter pour des liquides sans nicotine représente ainsi une étape importante vers une vie sans tabac, tout en minimisant les risques associés à la consommation de substances nocives.

Le rôle de la nicotine dans l'addiction

La nicotine est la substance présente dans les cigarettes classiques qui crée une dépendance physique. Elle agit sur les récepteurs nicotiniques du cerveau, provoquant la libération de dopamine et créant ainsi une sensation de plaisir et de détente. Les fumeurs de cigarettes électroniques avec de la nicotine cherchent souvent à répliquer cette sensation. Cependant, les liquides sans nicotine ne déclenchent pas cette réponse biochimique, ce qui les rend moins susceptibles de créer une dépendance physique.

 

Conclusion

En fin de compte, la question de savoir si l'on peut devenir accro à la cigarette électronique sans nicotine dépend en grande partie de la personne et de son expérience individuelle. Les liquides sans nicotine peuvent aider certains fumeurs à réduire leur dépendance à la nicotine, mais ils ne sont pas une solution miracle. Le rituel et les habitudes liés à la cigarette peuvent maintenir une certaine forme d'addiction, même en l'absence de nicotine.

 

Pour ceux qui cherchent à arrêter de fumer, qu'il s'agisse de cigarettes traditionnelles ou électroniques, il est important de considérer des méthodes pour arreter de fumer  telles que ThéraTabac, qui abordent non seulement la dépendance physique à la nicotine, mais aussi les aspects comportementaux de l'addiction.

 

En fin de compte, un tabacologue-addictologue peut être un allié précieux dans la quête d'un sevrage tabagique réussi.

En résumé, la cigarette électronique sans nicotine peut offrir une alternative moins nocive à la cigarette classique, mais elle n'est pas à l'abri de la dépendance.

 

L'addiction au tabac est un défi complexe qui ne se limite pas à la nicotine seule, ce qui rend essentielle une approche globale pour arrêter de fumer et reprendre le contrôle de sa vie.

 

Source

 

 

 

 

 

 

 

 

Article
Voting

1 avis

0

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones

Dans la même série

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • Je me sens libéré ! Je ne fume plus grâce à la méthode,  foncez! 

    La méthode ThéraTabac est différente car elle repose sur l’accompagnement et l’encouragement. L’arrêt se fait en douceur et tout s’est fait calmement.
    Benjamin

    Benjamin, 33 ans, Pharmacien d’officine, Paris

  • L’expérience est magique, j'ai arrêté définitivement c'est sûr et certain !

    Je fumais un paquet par jour et deux mini en soirée soit tous les weekend et depuis 44 ans ! J'ai arrêté net même si cela a été un peu compliqué pendant 15 jours où on y pense car on a nos rituels, nos habitudes et…
    Valérie, 59 ans, Chef d'Entreprise à La Rochelle

    Valérie, 59 ans, Chef d'Entreprise à La Rochelle

  • Un mois pour arrêter définitivement et devenir une nouvelle personne!

    Le carnet est une prise de conscience et plus je le remplissais et moins je fumais… et je n'en ressentais plus le besoin ni l'envie ! Un mois m'a suffi pour arrêter !
    Françoise

    Françoise, 66 ans, Cadre Administrative à Paris

Transverse - Arguments programme

  • contact

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Un coach Psychologue à votre écoute

    Un coach Psychologue à votre écoute

  • Parcours adapté

    Un parcours adapté à votre problématique